Coqs

La réponse est tout simplement non ! Les poules sont l’une des créatures les plus captivantes de la planète. Elles sont belles, intelligentes, sensibles, affectueuses et capables de rien de moins qu’un miracle : la création d’un œuf. Et, non seulement ces charmantes dames sont capables de créer un œuf, mais elles créent et pondent un œuf toutes les vingt-cinq heures environ, sans l’aide de leur homologue masculin, le coq. Insondable !

Les avantages d'avoir un coq dans votre troupeau

Bien que les poules puissent pondre des œufs sans coq, ce dernier est nécessaire pour fertiliser les œufs de vos poules. Donc, si vous souhaitez élever des poulets de votre propre race, vous devrez ajouter un beau coq à votre troupeau de basse-cour et le laisser se pavaner !

Que vous souhaitiez ou non élever vos poulets, le coq est un compagnon très utile. Il joue en effet un rôle important dans votre basse-cour. Les coqs, en tant que gentlemen galants, protègent leurs dames, les alertant de l’approche de prédateurs tels que les aigles, les renards, les chiens et chats errants, etc. et ramenant les poules en toute sécurité dans leur poulailler. Ils interviennent également lorsque les poules deviennent un peu trop “timides” ou sont trop occupées à s’occuper des affaires de leurs congénères. Et puis, il ne faut pas oublier le trait le plus charmant de notre flamboyant ami à plumes… sa grande annonce, chaque jour, que le matin est là !

C'est une Poule, ou un Coq ?

Parfois, les éleveurs de poules de basse-cour se posent la “grande” question… est-ce une poule ou un coq ? Lorsque l’on choisit d’élever de nouveaux poussins ou des poussins d’un jour, déterminer le sexe d’un poussin ou d’un oiseau juvénile peut parfois être assez déroutant. Il existe essentiellement quatre méthodes qui vous aideront à identifier le sexe de votre poussin d’un jour : la méthode de l’évent, la méthode du style de plumes, la méthode du taux d’apparition des plumes et la méthode de la couleur du duvet.

La méthode de l’évent est complexe et nécessite une formation approfondie pour regarder à l’intérieur de l’évent d’un poussin et analyser les différences entre les organes sexuels. Les deux méthodes des plumes sont beaucoup plus faciles et consistent simplement à écarter l’aile du poussin et à observer la longueur des plumes primaires et des plumes de couverture (plumes qui recouvrent la base des plumes primaires de l’aile du poussin et protègent la plume), ou à observer le moment où les plumes de l’aile apparaissent.

Enfin, chez certaines races, la coloration du duvet est un signe révélateur du sexe du poussin. Si vous hésitez à manipuler ces bébés agités, installez-vous confortablement et observez vos petits pendant qu’ils grandissent et deviennent adultes. Il y a des indices que vous pouvez rechercher. S’il s’agit d’un mâle, recherchez des peignes et des caroncules plus grands et d’un rouge plus profond, les peignes peuvent en fait être plus grands que la tête d’un coq et les caroncules s’étendront bien en dessous de son bec, des éperons qui poussent (à partir de 3 mois au plus tôt), des plumes chatoyantes, ainsi que des plumes de hackle (cou) et de selle (dos) plus longues et pointues, et des plumes de queue longues et pointues. Avec des plumes comme celles-ci, je vous le demande, comment ces garçons ne peuvent-ils pas se pavaner ? Bravo, les garçons !

Le plus important est de profiter de vos nouveaux amis à plumes et de vous émerveiller de leur changement de semaine en semaine et de leur croissance sous vos yeux. Et, si vous n’êtes toujours pas capable de résoudre l’énigme “poulette ou coq”, attendez patiemment jusqu’à 5 ou 6 mois, quand la maturité se fera sentir ou jusqu’à ce que vous entendiez ce fameux premier “Cocorico !”.

Comment les coqs fécondent-ils les œufs ?

Le coq est un élément essentiel du processus d’accouplement. Non seulement à cause de sa semence, mais aussi parce que c’est lui qui va initier le rituel d’accouplement. En bref, un coq fertile monte une poule et touche son cloaque avec le sien. Ce moment romantique est connu sous le nom de baiser cloacal !

Tout commence lorsque le coq a décidé avec quelle poule il souhaite s’accoupler. Il exécute des danses pour elle en traînant et en laissant tomber une aile et en tapant des pieds. En même temps qu’il cherche à attirer l’attention, il essaie de se placer derrière la poule pour la monter. Si elle a apprécié sa danse et a ressenti une profonde connexion amoureuse, elle s’accroupira pour qu’il puisse la monter. Même si elle n’a pas été impressionnée par ses mouvements, il essaiera quand même de la monter.

La semence du coq est généralement stockée dans le sac de stockage de la poule jusqu’à ce que l’œuf suivant soit pondu et que la production d’un nouvel œuf commence. Cela permet d’inséminer l’œuf en développement.

Fertilisé ou non ?

L’identification des œufs fécondés et non fécondés est une autre difficulté dans le monde de l’élevage de poules de basse-cour. Comment savoir si l’un de ces beaux œufs frais que vous ramassez chaque matin donnera naissance à un petit poussin duveteux dans quelques semaines ?

Eh bien, si un coq enrichit votre troupeau de basse-cour, alors il y a une forte possibilité, mais seulement sous certaines conditions. Vous devrez ouvrir l’œuf pour en avoir la preuve. En principe, tous les œufs contiennent le matériel génétique de la poule, qui apparaît sous la forme d’une tache blanche pâle de forme irrégulière. Si un œuf a été fécondé par un coq, l’œuf contiendra la matière génétique du mâle et de la femelle et cette tache sera de couleur blanche et aura l’aspect d’un œil de bœuf. Pour qu’un œuf fécondé se développe en un embryon, il doit être manipulé correctement, un œuf fécondé doit être stocké correctement à l’intérieur dans un carton, dans un endroit sans soleil, frais et sec, puis incubé pendant une période de vingt et un jours pour qu’un poussin se développe et éclose, ou laissé éclore dans la chaleur et le confort d’une poule couveuse. Une procédure appelée mirage, qui ne nécessite pas d’ouvrir les œufs, peut vous aider à identifier un œuf fécondé.

Le mirage consiste à projeter une lumière vive directement sur un œuf pour en examiner l’intérieur. Si l’œuf est effectivement fécondé et qu’un embryon se développe, au septième jour d’incubation, vous pourrez peut-être détecter un réseau de vaisseaux sanguins entourant une zone sombre ! Félicitations ! Tout se développe bien et dans deux semaines à peine, vous assisterez au miracle de l’éclosion d’un nouveau bébé ! Donc, dans l’ensemble, que vous vouliez ou non un coq pour ajouter un peu d’éclat à votre troupeau de basse-cour, ou que vous vouliez simplement un reproducteur spectaculaire, il va certainement pimenter votre vie ! Cocorico !

Qu’il s’agisse d’un coq bruyant ou de l’introduction de nouveaux poulets dans votre troupeau, les poulets peuvent être dressés pour mettre fin aux mauvaises habitudes et renforcer les bonnes. Si certains comportements sont des bizarreries mignonnes pour une race, d’autres peuvent être source d’inquiétude !

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.