You are currently viewing

Comment construire un poulailler DIY avec un budget limité ?

Construire votre propre poulailler peut vous faire économiser beaucoup d’argent. Un poulailler acheté en magasin peut coûter entre 100 et plusieurs milliers d’euros, selon son degré d’élaboration. Vous pouvez même acheter un poulailler aussi extravagant qu’une petite maison d’hôte dans votre jardin, bien que la plupart préfèrent une approche plus moderne. Une alternative pour éviter le poulailler ostentatoire est de le faire soi-même (DIY). Cela vous donne plusieurs options pour personnaliser la demeure de vos poules en fonction de vos besoins, de vos envies et, bien sûr, de votre budget. Heureusement, construire un poulailler en respectant un budget est beaucoup plus facile que vous ne le pensez !

1. Faites un plan

La première étape de la création de votre poulailler consiste à en choisir le design. Vous devez tenir compte de l’espace dont vous disposez. Ainsi que le nombre de poules que vous prévoyez d’héberger. Vous pouvez soit télécharger des plans gratuits en ligne, soit dessiner vos propres plans détaillés, adaptés à vos besoins. En commençant par un plan détaillé, vous pouvez vous assurer que vous avez tous les bons matériaux et évitez les déplacements de dernière minute au magasin.

2. Rassemblez les matériaux nécessaires

Dressez une liste de tous les matériaux et outils dont vous aurez besoin, puis utilisez toutes vos ressources pour absorber une partie du coût. Vous pouvez également chercher à obtenir des plans de poulailler de bricolage, qui comprendront une liste de matériaux et vous donneront des conseils. Les articles figurant sur vos listes peuvent être du contreplaqué, des tuyaux/raccords en PVC, des clôtures, du fil de fer/des attaches zip, des copeaux de bois, des outils et des clous. Fouillez votre maison à la recherche de tout ce que vous pourriez utiliser. Vous pourriez être surpris de ce qui traîne dans votre garage ou vos placards. Ensuite, visitez les fermes locales pour voir si elles ont des copeaux de bois disponibles ou même du grillage à poules de rechange. Les chantiers de construction constituent une autre bonne ressource. Ils seront peut-être disposés à vous donner des chutes de bois qu’ils ne prévoient pas d’utiliser. N’hésitez pas à vous rendre à la casse pour trouver quelque chose que vous pourriez recycler. Les déchets des uns sont les trésors des autres ! Enfin, demandez à des amis ou à des membres de votre famille de vous prêter les outils qui vous manquent. Si vous êtes ingénieux et que vous planifiez à l’avance, vous pourrez peut-être réduire considérablement votre budget.

3. Déterminez l’espace et la place du poulailler

L’espace dont vous avez besoin est déterminé par le nombre de poules que vous aurez et la taille du poulailler que vous prévoyez d’avoir, si vous décidez d’en ajouter un. Pour un poulailler entièrement fermé, vous devez allouer un minimum de 1,5 mètre carré par poule. Les poules apprécient de pouvoir jouer à l’extérieur et de rentrer à l’intérieur pour faire leur nid. Si vous créez un poulailler extérieur avec un espace intérieur pour le repos et la ponte, l’espace idéal est de 2 mètres carrés par poule à l’extérieur et de 1,5 mètre carré par poule à l’intérieur.

4. L’assemblage du poulailler étape par étape

Dans le cadre de ce poulailler économique, nous concevons un poulailler intérieur de base (environ 1,5 m par poule). Un poulailler extérieur peut facilement être ajouté pour répondre aux besoins de vos poules, en le transformant en poulailler à deux étages.

5. L’assemblage du cadre

Disposez les raccords en T égaux en PVC (il s’agit des pièces d’union en PVC dans lesquelles s’insèrent les canalisations en PVC) de manière à former un rectangle ayant à peu près la taille du poulailler voulu. Inclinez-les de façon à ce que leurs ouvertures soient orientées vers l’intérieur du rectangle, plutôt que vers l’extérieur.

Ensuite, insérez vos morceaux de PVC dans les trous ouverts afin qu’ils forment la structure de votre futur poulailler. Si vos pièces sont trop longues, vous devriez pouvoir les scier facilement à la longueur requise. Une scie à métaux, bien que normalement utilisée pour couper le métal, est la meilleure solution pour ce travail. Elle peut couper les tuyaux en PVC beaucoup plus facilement qu’une scie à bois. Il peut être un peu difficile de faire en sorte que tous les morceaux de tuyaux soient de la même longueur.

Nous vous recommandons vivement de prendre au moins quelques mesures avant de commencer à scier les morceaux. Un simple ruban a mesurer ou un mètre devrait faire l’affaire. Un crayon, un stylo ou un morceau de ruban adhésif peut vous aider à marquer les endroits où vous devez effectuer vos coupes, pour être précis. Si vous possédez une pince-étau, cela peut rendre le processus de sciage plus régulier. Cela ne devrait pas avoir trop d’importance, car les extrémités des tuyaux vont juste être collées aux joints en T. Fixez les pièces de bois au tuyau en PVC. Percez de petits trous dans le bois. Faites ensuite passer les attaches zip ou le fil de fer à travers le bois et autour du tuyau, pour le fixer solidement à l’extérieur du poulailler.

6. Ancrez votre poulailler dans le sol

Vous êtes maintenant prêt à ancrer votre poulailler au sol. Vous pouvez choisir d’utiliser des piquets en bois ou un morceau de tuyau. Tout ce que vous avez à la maison devrait faire l’affaire. Vous devriez pouvoir enfoncer les piquets dans le sol tout seul, mais si c’est l’hiver ou si le sol est exceptionnellement dur, un marteau ou un maillet en caoutchouc vous aidera. Évitez votre instinct de creuser un trou ! La terre remise en place ne s’entasse pas assez fermement pour que le tuyau reste bien planté.

Les poulets préfèrent les poulaillers surélevés, surtout pour faire leur nid. Certaines poules ne produiront même pas d’œufs s’ils ne sont pas surélevés. Vous pouvez construire un cadre allongé de la même manière que précédemment, créant ainsi un poulailler à deux étages. Le niveau inférieur est recouvert de grillage au lieu de murs pour permettre aux poules de respirer de l’air frais. Si vous optez pour le poulailler intérieur à un étage, surélevez-le avec des palettes, des briques ou des parpaings.

7. Préparez la nidification

À l’intérieur du poulailler, créez une aire de nidification pour environ cinq poules. Beaucoup de gens optent pour les boîtes traditionnelles en bois. Ils s’assemblent facilement en clouant des planches de bois ensemble pour qu’elles s’insèrent dans l’espace prévu. Elles sont parfaites, si vous recherchez quelque chose de fonctionnel. Si vous voulez ajouter un peu d’originalité à votre poulailler, vous pouvez trouver des grands paniers pour lui donner un aspect unique. Recouvrez les zones de nidification de copeaux de bois et veillez à aller chercher vos œufs frais tous les jours.

8. Les derniers ajustement

Les poules aiment s’asseoir sur un perchoir pendant la journée et même lorsqu’elles prennent leur repos du soir. Veillez à ajouter un ou deux de ces perchoirs confortables pour le plaisir et le confort de vos poules. Ensuite, ajoutez une mangeoire pratique pour que les poulettes puissent manger et, pour finir, recouvrez généreusement le sol de copeaux de bois et paille.

Votre poulailler est prêt à accueillir vos tendres poules. Il ne vous restera plus qu’a déguster vos futurs œufs maison et bio !

Laisser un commentaire