You are currently viewing

Les tâches régulières à effectuer dans votre poulailler pour l’entretenir

Avoir des poules exige certaines tâches dont vous devez vous occuper régulièrement. Ces tâches permettront à vos poules de rester heureuses, en bonne santé et en sécurité. Les soins de vos poules ne doivent pas être compliqués. Découvrez quelques-unes des tâches essentielles pour vous assurer que vous donnez à vos poules tout ce dont elles ont besoin.

1. Les tâches quotidiennes

Vérifiez l’eau et changez-la ou remplissez-la si nécessaire. Assurez-vous que vos poules disposent toujours d’une source d’eau fraîche et propre. Les poules n’aiment pas boire de l’eau sale, et elles peuvent se déshydrater si elles sont privées d’une source d’eau propre, même pendant une courte période. Les copeaux, la paille et les excréments peuvent se retrouver dans l’eau tout au long de la journée et la polluer. Changez-la l’eau si vous remarquez des débris ou de la boue dans le récipient. Utilisez du savon à vaisselle et de l’eau pour les nettoyages réguliers, et rincez bien avant de remplir à nouveau. Vous pouvez également utiliser de l’eau de javel ou de l’eau oxygénée pour désinfecter le réservoir d’eau, à condition de bien le rincer.

Nourrissez les poules. Vous pouvez nourrir librement vos poules avec une grande mangeoire suspendue, en ajoutant la nourriture pour poules selon les besoins. Vous pouvez aussi leur donner une quantité fixe d’aliments chaque jour.

Ramassez les œufs. En ramassant les œufs tous les jours, vous vous assurez qu’ils sont aussi propres que possible. Cela permet également de minimiser les œufs fêlés et de maximiser leur fraîcheur.

Observez les poules. Passez un peu de temps avec vos poules et observez les, pour vous assurer qu’elles sont en bonne santé. Des poules actives, alertes, aux yeux brillants et aux plumes lisses sont des bons signes.

2. Les tâches mensuelles

poulailler-sale

Nettoyer le poulailler. Pour les poules qui ne disposent que d’un petit espace, changez généralement la paille du poulailler au moins une fois par mois. Mais les volailles qui disposent de plus grands espaces peuvent utiliser la méthode de la litière profonde. Pour cette méthode, commencez avec une épaisseur de paille de 3 à 4 centimètres. Chaque mois (ou lorsque les excréments s’accumulent), ajoutez de la paille jusqu’à ce que vous ayez 15 cm ou plus. Ensuite, enlevez toute la litière deux fois par an et recommencez. Enfin, vous pouvez composter les excréments de poule pour l’utiliser dans le jardin, elle est riche en azote.

Lire aussi :   4 maladies que les poules transmettent aux humains : les zoonoses

Renouvelez régulièrement le foin des pondoirs. Lorsque le foin du pondoir est souillé par des excréments ou des œufs cassés, retirez les parties sales et mettez du foin propre. Cela permet à vos poules de continuer à pondre dans les pondoirs et facilite le nettoyage des œufs.

Désinfectez les abreuvoirs. Au moins une fois par mois, vous devez nettoyer en profondeur les récipients d’eau. Désinfectez-les avec la solution de votre choix, la plus simple étant de la javel. Ensuite, frottez les abreuvoirs avec du savon à vaisselle et de l’eau chaude, puis rincez-les bien pour éliminer les restes d’eau de javel et de savon avant de les remplir d’eau fraîche.

3. Les tâches semestrielles

Nettoyez et désinfectez le poulailler en profondeur. Une ou deux fois par an, enlevez tout ce qui se trouve dans le poulailler et lavez toutes les surfaces avec un peu d’eau de javel. Vous devez également effectuer cette opération si une poule de votre basse-cour contracte une maladie contagieuse. Certaines personnes préfèrent saupoudrer de la terre de diatomée dans le poulailler pour réduire le nombre d’acariens et garder les poules en bonne santé. Achetez de la terre de diatomée de qualité alimentaire et ne vous inquiétez pas si les poules en mangent un peu, elle est parfaitement sûre pour elles.

Préparez votre poulailler pour l’hiver. S’assurer que vos poules sont prêtes à affronter le froid de l’hiver est une partie importante de l’entretien de votre troupeau. Les poules sont très résistantes au froid mais assurez-vous que vous avez un espace de perchage pour tout le monde, c’est ainsi que les poules restent au chaud la nuit. Vous ne devez pas chauffer votre poulailler !

En maintenant le rythme de ces tâches tout au long de l’année, vos poules devraient être heureuses, en bonne santé et pondre de nombreux œufs de ferme de qualité.

Laisser un commentaire