You are currently viewing

Tout ce que vous devez savoir sur les éperons du coq

Les éperons. Rien que le son de ce mot me rend nerveux. La douleur causée par ces structures osseuses a donné un nom à d’autres dispositifs destinés à causer de l’inconfort (pensez aux éperons de cow-boy).

Si vous avez des coqs, vous savez que les éperons sont l’une des choses les plus angoissantes concernant les coqs, ou votre poulailler en général.

Un éperon de coq à l’arrière de la patte est atrocement douloureux, et peut même être mortel, et il peut causer des infections et une nouvelle peur de votre coq.

Nous savons que les éperons sont là, et nous savons qu’ils font mal, mais savoir pourquoi les coqs ont des éperons est tout aussi important que de les surveiller.

Qu’est-ce qu’un éperon de coq ?

Un éperon de coq est une excroissance pointue, d’aspect méchant et ressemblant à une griffe sur la patte d’un coq. Il ressemble à un autre orteil (si vous voulez) et présente généralement une légère arche. À l’extrémité de cette structure osseuse se trouve une pointe extrêmement acérée.

L’éperon est recouvert d’une couche dure (semblable à celle d’un bec) appelée kératine. Étonnamment, vous pouvez également trouver cette matière sur de grands animaux comme les rhinocéros !

éperons-de-coq

Lorsque les coqs sont jeunes, leurs éperons ne sont pas visibles. Ils commencent à se montrer sous la forme d’un petit bourgeon au bout de quelques mois. Avec le temps, cette petite bosse grandit et se durcit pour devenir l’une des armes les plus féroces de l’artillerie du coq.

Il convient toutefois de noter que certaines poules ont également des éperons, ce qui ne constitue pas toujours l’indicateur le plus solide que votre poussin est un coq.

Pourquoi les coqs ont-ils des éperons ?

Les coqs sont des oiseaux extrêmement romantiques, et leur priorité absolue est de protéger leurs poules. Les éperons sont une petite arme tranchante que le coq utilise si une attaque est nécessaire. Les prédateurs tels que les chiens, les chats, les faucons et toute autre chose qui semble menaçante peuvent recevoir une tranche rapide d’un coq s’ils ne font pas attention.

Les coqs utilisent également leurs “serres” pour combattre d’autres coqs. Si vous avez déjà vu deux coqs se battre, la bagarre peut devenir sanglante et mortelle… et c’est surtout dû à l’action de l’éperon.

Deux coqs peuvent se battre pour des poules, un territoire ou même de la nourriture. La plupart du temps, cependant, ils se disputent pour des poules. Dans la nature, le vainqueur d’un combat de coqs ne finit généralement pas mort comme il pourrait l’être en milieu fermé, où l’enclos n’est tout simplement pas assez grand pour les deux. Il n’y a pas non plus assez de poules.

Dans des cas extrêmes, des coqs agressifs et excessivement territoriaux attaquent leurs humains. Même le plus gentil des jeunes coqs peut changer d’attitude soudainement. Ne lui tournez jamais le dos, sinon vous risquez de recevoir un coup d’éperon.

Les coqs attaquent les humains pour les mêmes raisons qu’ils attaquent les prédateurs et les autres coqs. En général, il s’agit de domination ou de protection.

Peut-on enlever un éperon de coq ?

Oui… vous devriez ?

Peut-être.

L’éperon du coq contient de la matière osseuse. Si vous commencez à le ronger comme s’il s’agissait d’un ongle, vous risquez de l’endommager sérieusement.

Ceci étant dit, vous pouvez le faire enlever de façon permanente, mais si vous décidez de suivre cette voie, pensez à consulter un vétérinaire.

D’un autre côté, un simple toilettage et une taille de l’éperon suffisent souvent à éviter de graves blessures aux humains, ou même aux poules pendant l’accouplement.

découpage-d'un-éperon-de-coq

N’oubliez pas que si vous enlevez les éperons, vous laissez votre coq sans défense contre les prédateurs. Mais cela peut en valoir la peine s’il fait du mal aux poules ou aux visiteurs de votre ferme.

En revanche, si votre coq est tout simplement méchant, l’ablation de ses éperons représente beaucoup de travail et ne l’empêchera probablement pas de vous poursuivre. Dans ce cas, l’élimination du coq est peut-être une meilleure solution. Soyons réalistes, il a encore un bec et d’autres griffes à affronter.

Sans compter que se faire poursuivre par un coq est assez traumatisant… presque un changement de vie quand on y pense.

Comment rester en sécurité autour des coqs ?

coq-et-poule-dans-un-poulailler

Voilà le truc, les coqs sont géniaux à avoir autour de soi si vous le pouvez. Certaines lois municipales ne permettent pas au roi du poulailler de résider dans les limites de la ville.

Mais, si vous êtes autorisé à avoir ces types autour de vous, vous devriez certainement l’envisager (éperons et tout). Les coqs sont des protecteurs et des pourvoyeurs pour leurs poules. Ils prendraient une balle pour leurs dames en un clin d’œil et surveilleraient le ciel pour les faucons pendant que les poules s’affairent à gratter et à picorer les friandises sur le sol.

J’adore avoir des coqs dans les parages, mais je n’ai pas toujours eu les meilleures expériences avec leurs éperons. En fait, j’ai déjà été poursuivi et éperonné par des coqs dans le passé. Mais en fin de compte, leur valeur est inestimable et je ne garderais jamais un troupeau en liberté sans coq.

Ceci étant dit, il y a quelques mauvais œufs dans le lot. Tous les coqs ne sont pas forcément sains d’esprit et respectueux envers vous. Parfois, la règle “ne mordez pas la main qui vous nourrit” ne s’applique pas à un coq agressif. Dans ce cas, envisagez de le mettre au congélateur ou de le vendre à quelqu’un qui est prêt à le dépecer.

Pour les coqs douteux, surveillez toujours vos arrières et faites ce qui suit pour vous assurer que vous ne serez pas blessé :

  • Ne tournez jamais le dos à un coq douteux
  • Ne vous penchez pas près d’un coq agressif
  • Portez des pantalons, des jeans solides, pour éviter les blessures par perforation
  • Emportez quelque chose dans le poulailler pour vous protéger si vous êtes soudainement attaqué

D’un autre côté, si votre coq est habituellement gentil et que, tout à coup, il devient très nerveux, il a peut-être besoin de quelque chose. Les coqs heureux ne s’en prennent généralement pas aux gens s’ils ont tout ce dont ils ont besoin, notamment

Un coq qui manque de l’un de ces éléments peut se transformer en un fou furieux et stressé, et il peut s’en prendre à vous. Avant de penser qu’il fait partie des mauvais élèves, réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour changer son attitude. Cela peut être quelque chose d’aussi simple que de fermer le poulailler la nuit pour empêcher les chats d’entrer.

Laisser un commentaire