Aller au contenu

Comment savoir si une oie est prête à couver ses œufs ?

L’art de l’incubation est un sujet fascinant et complexe. Il nécessite une compréhension fine du cycle de vie des oies, des facteurs environnementaux qui influencent la couvaison et même des comportements subtils qui peuvent indiquer si une oie est prête à couver ses œufs. C’est une expérience captivante, mais également délicate qui demande de l’attention et une certaine expertise. Dans cet article, nous allons explorer les signes qui indiquent que votre oie est prête à couver, la température idéale pour l’incubation des œufs, l’importance de l’humidité et bien d’autres éléments clés du processus de couvaison.

Comprendre le comportement de la femelle

Avant de pouvoir déterminer si une oie est prête à couver ses œufs, il est important de comprendre les habitudes de comportement des oies. Lorsqu’une femelle est prête à couver, elle commencera à agir de manière différente. Elle peut devenir plus agressive envers les autres oies ou passer plus de temps dans son nid. Elle peut également commencer à arracher ses propres plumes pour tapisser le nid, un comportement souvent perçu comme un signe clair de la préparation à la couvaison.

Les oies sont également connues pour leur capacité à couver une grande quantité d’œufs. Contrairement aux poules qui couvent généralement une douzaine d’œufs, une oie peut couver jusqu’à trente œufs à la fois. Il est donc essentiel de veiller à ce que l’oie ait suffisamment d’espace pour s’occuper de tous ses œufs.

L’importance de la température et de l’humidité

La température et l’humidité jouent un rôle crucial dans le processus de couvaison. Les œufs d’oie nécessitent une température d’incubation constante de 37,5°C. Si la température est trop élevée ou trop basse, les œufs risquent de ne pas éclore. En ce qui concerne l’humidité, elle devrait être maintenue entre 50 et 60% pendant les premiers 25 jours d’incubation, puis augmentée à 70% au cours des derniers jours avant l’éclosion.

Si vous utilisez une couveuse pour incubation, il est crucial de surveiller régulièrement ces deux éléments. Veillez à ce que la couveuse soit équipée d’un hygromètre pour mesurer l’humidité et d’un thermomètre pour contrôler la température. Une attention particulière doit être accordée pour éviter les fluctuations soudaines de température ou d’humidité.

La gestion de l’eau et de l’alimentation

Pendant la période de couvaison, la femelle passera la majorité de son temps sur le nid. Il est donc essentiel de veiller à ce qu’elle ait accès à de l’eau fraîche et à une nourriture adéquate. L’eau doit être placée à proximité du nid afin que l’oie puisse boire sans avoir à quitter ses œufs pendant une longue période.

En outre, l’alimentation de l’oie devrait également être surveillée de près pendant cette période. La femelle a besoin d’une alimentation riche en nutriments pour maintenir sa santé tout en couvant. Les aliments riches en protéines et en calcium peuvent aider à garantir une bonne santé pour la mère et le développement des futurs oisons.

Observer les signes d’éclosion

Après environ 30 jours de couvaison, vous devriez commencer à observer les premiers signes d’éclosion. Les poussins commenceront à faire du bruit à l’intérieur de l’œuf et à picorer la coquille. Il est important de noter qu’il ne faut pas aider les poussins à sortir de leur coquille, car cela pourrait les blesser. Ils devraient être capables de sortir seuls quand ils seront prêts.

Une fois que les poussins ont éclot, la mère continuera à rester avec eux dans le nid pendant quelques jours pour les garder au chaud et les protéger. Il peut être tentant de manipuler les nouveaux nés, mais il est préférable de laisser la mère et les poussins seuls pendant cette période.

Inscription et suivie régulier

L’inscription des oies et le suivi régulier de leur comportement et de leur santé peuvent également aider à déterminer si une oie est prête à couver. En gardant un registre des habitudes de ponte de l’oie, vous pourrez mieux comprendre son cycle de reproduction et prévoir quand elle pourrait être prête à couver.

L’intérêt de la couveuse pour l’incubation des œufs d’oie

Les oies sont des oiseaux connus pour leur instinct maternel très développé. Cependant, il arrive parfois que certaines oies ne montrent pas d’intérêt à couver leurs œufs, ou que des facteurs extérieurs (prédateurs, maladie, stress) rendent le processus de couvaison naturel difficile. C’est là qu’intervient l’usage d’une couveuse pour œufs.

La couveuse d’œufs est une machine conçue pour simuler les conditions idéales de couvaison que l’oie femelle fournirait. Elle maintient les œufs à une température constante (autour de 37,5°C pour les œufs d’oie), et un taux d’humidité contrôlé. La couveuse permet aussi de retourner les œufs automatiquement, une procédure nécessaire pour éviter que l’embryon ne se colle à la coquille.

Lire aussi :   Que mange une oie ? Guide d'alimentation complet

Choisir une couveuse d’œufs adaptée n’est pas une tâche à prendre à la légère. Il faut considérer la capacité de la couveuse (le nombre d’œufs qu’elle peut contenir), sa précision en termes de régulation de température et d’humidité, la qualité de son système de retournement d’œufs, et bien sûr, sa fiabilité. Une bonne couveuse fera la différence entre le succès et l’échec de votre incubation.

Les signes d’un œuf fécondé

Un des aspects les plus délicats de l’incubation des œufs d’oie est de savoir si ces derniers sont fécondés ou non. En effet, un œuf non fécondé ne donnera jamais de poussin, peu importe les conditions d’incubation. Il est donc crucial de pouvoir identifier les œufs fécondés pour maximiser vos chances de réussite.

Un œuf fécondé d’oie présente généralement un aspect légèrement différent d’un œuf non fécondé. Sa coquille est souvent plus épaisse et plus opaque. De plus, si vous observez l’œuf à la lumière (une technique appelée mirage), vous devriez pouvoir voir des signes de développement embryonnaire, comme une tache sombre (l’embryon) avec des vaisseaux sanguins apparents.

Cependant, ces signes ne sont pas toujours évidents, surtout pour les non-initiés. Il peut donc être utile de faire appel à un expert, ou d’utiliser des outils spécifiques, comme un mire-œufs, pour confirmer la fécondation.

Conclusion

L’incubation des œufs d’oie est un processus complexe qui demande de la patience, de l’attention et une certaine expertise. De la détection des signes de couvaison chez la femelle à l’éclosion des poussins, chaque étape requiert une connaissance approfondie et une vigilance constante. Que vous optiez pour une couvaison naturelle ou assistée par une couveuse, le bien-être de l’oie et des futurs oisons doit toujours être votre priorité.

Avec un taux d’humidité adapté, une température constante et une alimentation adéquate pour la femelle, vous maximiserez vos chances de réussite. N’oubliez pas que chaque oie est unique, et peut avoir des besoins spécifiques. Observez attentivement, apprenez de vos expériences, et n’hésitez pas à demander conseil à des experts ou à des éleveurs expérimentés. Avec le temps et la pratique, l’art de l’incubation des œufs d’oie se révèlera à vous dans toute sa splendeur.

FAQ

Comment puis-je reconnaître si mon oie commence à avoir un comportement de couvaison ?

Une oie prête à couver manifeste généralement des changements comportementaux. Vous la verrez passer plus de temps au nid, devenir plus territoriale et parfois agressive envers les intrus. Elle rassemblera également de la paille, des plumes et d’autres matériaux pour rendre le nid plus confortable et isolant. En outre, elle pourrait commencer à s’asseoir fréquemment sur le nid, même sans la présence d’œufs.

Y a-t-il des signes physiques indiquant qu’une oie s’apprête à couver ?

Oui, certains signes physiques peuvent indiquer qu’une oie est prête à couver. Par exemple, vous pourriez observer que l’abdomen de l’oie devient plus souple et que les plumes du duvet sur son ventre s’épaississent ou se retirent, ce qui permet une meilleure transmission de la chaleur aux œufs. L’oie peut également perdre un peu de poids, car elle se prépare à passer de longues périodes sans manger régulièrement en couvant.

Est-ce que le fait de pondre un certain nombre d’œufs déclenche la couvaison chez l’oie ?

Oui, en effet, le nombre d’œufs pondus peut déclencher la couvaison. Les oies pondent généralement un œuf tous les deux jours et ne commencent à couver qu’après avoir pondu un nombre suffisant d’œufs, souvent entre 5 et 8. Cependant, cela dépend de l’individu et de la race de l’oie. Une fois qu’elle décide que la taille du nid est adéquate, elle commencera à couver de manière constante.

Combien de temps une oie reste-t-elle sur le nid avant de commencer à couver réellement ?

Avant de commencer la couvaison effective, une oie peut rester sur le nid pendant des périodes variables, souvent de quelques heures à plusieurs jours. Durant cette période, elle teste et ajuste le confort du nid. Lorsque l’oie reste sur le nid presque constamment et ne le quitte que pour manger ou boire, on peut considérer qu’elle a commencé à couver réellement.

Les oies peuvent-elles avoir des préférences pour le lieu de couvaison ?

Oui, les oies peuvent avoir des préférences pour le lieu de couvaison. Elles chercheront un endroit qui leur semble sûr et à l’abri des prédateurs. Cela peut être un endroit isolé avec une bonne couverture végétale ou un abri construit par leurs soigneurs. Si vous voulez encourager une oie à couver, il est conseillé de lui fournir un espace calme et sécurisé pour son nid.

35 commentaires sur “”

  1. Bonjour,
    Nous avons 4 oies de Toulouse, 2 (une oie et un jars) que mon frère nous a donnés et qui ont 2 ou 3 ans je pense. Et 2 autres que nous avons acheté au printemps (mais on ne sait pas si ce sont des oies ou jars car il paraît que c’est assez difficile à sexer petit). Sur les 4, c’est certain qu’il y a au moins une oie car elle s’est mise à pondre depuis une quinzaine de jours. Ce soir, il y avait 8 oeufs dans le cabanon qu’on leur a aménagé (avec de la paille) pour y dormir. Je voulais savoir si cela valait le coup de lui laisser les oeufs si jamais elle se décide à s’assoir et à couver car nous allons vers l’automne et j’ai lu que des petits qui naitraient en début d’hiver n’ont pratiquement pas de chance de vivre. Donc il vaut mieux je pense que je ramasse les oeufs régulièrement en lui en laissant un factice pour l’inciter à continuer à pondre et que je les consomme. J’ai lu aussi qu’il vaut mieux les consommer bien cuits pour éviter toute trace de salmonelle. Merci de votre réponse. Bien Cordialement, Fabienne PS: si vous avez une astuce pour savoir reconnaitre oie et jars, je suis preneuse !!

    1. Bonjour Fabienne,

      Merci pour votre commentaire 😉

      Pour répondre à votre première question sur le sexage des oies/jars, il y a plusieurs indicateurs qui peuvent vous aider à savoir si vous avez une oie ou un jars. Le mâle est très généralement plus grand et plus haut qu’une oie et il a le cou plus long et plus épais assez facile à distinguer. Deuxième chose, ses cacardements sont plus graves et plus rauques que ceux de l’oie.

      Pendant l’hiver il est préconisé d’enlever les œufs des nids afin de ne pas se retrouver avec des oisons qui meurent assez rapidement. Cependant pendant le printemps vous pouvez les laisser dans les nids et jouir de vos oisons en pleine santé !

      ( Continuez à mettre un œuf factice afin de donner envie de pondre à vos oies ! )

      Vous avez tout à fait raison, il faut bien faire cuire vos œufs afin d’éviter les traces de salmonelle ( la température recommandée est de 74°C ).

      En espérant que mes réponses, lève les doutes sur vos questionnements ! 😄

      Cordialement,

    2. Bonjour,
      Je lis très souvent vos articles et les commentaires.
      Merci bcp. A mon tour de vous poser une question.
      Nous avons 3 oies.
      Un jare (Popo) c’est une certitude, lequel, nous l’avons vu monté sur la femelle (Doux) qui couve actuellement
      Et nous supposons que le 3ème (Pi) est également un jare car nous l’avions vu (de loin) monté sur celle qui couve.
      Sauf que depuis 2 semaines, Pi, se met à couver avec Doux ensemble sur le même nid. Un magnifique nid.
      Est ce possible qu’un jare puisse couver ?
      Merci d’avance pour vos conseils et réponses.

      1. Choisir son poulailler

        Bonjour Caroline 😊

        Merci de lire nos articles et commentaires, nous sommes toujours ravis de répondre aux questions.

        En ce qui concerne votre question sur les oies, oui, c’est en effet possible qu’un mâle (jare) couve. C’est un comportement assez rare mais il peut arriver dans certaines situations. Normalement, c’est la femelle qui couve les œufs, mais si elle ne le fait pas pour une raison quelconque, le mâle peut prendre le relais.

        Cependant, dans votre cas, il semble que le jare Pi couve en même temps que la femelle Doux. C’est assez inhabituel mais pas impossible. Il est également possible que Pi ne soit pas un jare comme vous le supposez.

        Cordialement,

  2. Bonjour mon oie qui a ( 1 an)à commencer à pondre , il y a déjà 6-8 œufs, elle vas plusieurs fois ur le nid (1-2h) dans la journée, quand je suis aller voir ce matin les œufs était froid ? Je ne sais pas quoi faire? J’aimerai bien avoir des petits. Doit je laisser faire la nature et attendre ? Ou les ramasser ? Merci

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour,

      Habituellement, une oie couveuse reste sur les œufs ( sauf pour s’abreuver et se nourrir ) afin de les couver et de les protéger des prédateurs. Cependant vos œufs sont froids, est-ce l’instinct primitif de l’oie qui incite l’oie à rester quelques heures sur les œufs ? À première vue je n’ai pas l’impression qu’elle couve.

      Autre chose, dès que l’oie commence à couver, elle s’arrête de pondre.

      Je vous conseil d’enlever les œufs et de laisser la nature faire. En espérant un jour que votre oie se décide d’avoir des petits 😉.

      Cordialement,

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Muriel,

      Je vous conseille d’enlever les œufs du nid pour le moment et de voir comment la situation évolue. 😉

      Cordialement,

  3. Bonsoir,
    Je laisse mon oie de Toulouse de deux ans couver pour la première fois mais j’aimerais savoir si elle pourrait accepter des oeufs d’une autre. Mon jar est un peu jeune (j’estime qu’il est d’avril 2021, on l’a trouvé errant, loin de toute habitation et au plumage il ne devait pas avoir plus de trois mois) et j’aimerais qu’elle ne couve pas pour rien.
    Autre question : nous avons la chance de la voir faire son nid dans le cotin leur servant de couchage (une chance vu le froid actuel), avec le réflexe de toujours le recouvrir d’une bonne couche de paille. Peut on considérer que c’est un bon signe pour qu’elle se pose dessus dès la fin de sa ponte ?

    Cordialement

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Justine,

      Habituellement une oie qui couve reste sur ses œufs. Pour le reste je vous conseille d’enlever les œufs et d’observer l’oie durant quelques jours afin de soi la laissée couver ou de retirer les œufs. Il faut laisser la nature faire son petit bout de chemin. 😉

      Cordialement,

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Philippe 🙂,

      Il est possible de prendre l’œuf d’oie dès qu’elle l’a pondu pour le mettre dans une couveuse.

      Cependant, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs avant de procéder à cette opération. Assurez-vous que l’œuf est sain et qu’il n’a pas été exposé à des températures extrêmes pendant une longue période.

      Il est également important de savoir que le taux de réussite de l’éclosion d’œufs d’oie dans une couveuse est souvent plus faible que si la mère couvait elle-même les œufs.

      Cordialement,

  4. Bjr mo. Oie pond mai elle ne couvre pas pour quoi elle dans la paille dans le garage est si les œuf sons féconde est que on dois voire des veine de sang dans l œuf merci pour vos réponses

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Philippe 😊,

      Si j’ai bien compris votre question, votre oie pond des œufs mais ne les couve pas, et vous vous demandez si les œufs sont fécondés et si vous devriez voir des veines de sang dans les œufs.

      Il est possible que votre oie ne couve pas ses œufs en raison d’un manque de stimulation hormonale, de stress ou d’un manque de ressources pour construire un nid. Vous pouvez essayer de fournir un environnement plus sûr et plus confortable pour que l’oie puisse couver ses œufs.

      Pour vérifier si les œufs sont fécondés, vous pouvez utiliser une lampe de poche pour éclairer les œufs à travers la coquille après quelques jours. Si vous voyez des veines de sang dans l’œuf, cela signifie que l’œuf est fécondé et qu’il y a un embryon en développement. Si vous ne voyez pas de veines de sang, l’œuf n’est pas fécondé.

      J’espère que cela vous aidera à mieux comprendre la situation. N’hésitez pas à me poser d’autres questions si vous en avez besoin.

      Cordialement,

      1. Merci beaucoup mon oie est dans la paille dans le garage est si je mai une deuxième femelle sa va petre plus fer couve ma première femelle de 2 ans

  5. Bonjour, j’ai un couple d’oies depuis presque 2 ans et un grand étang avec un îlot au milieu. Elles ont toujours dormi sur cet îlot à l’abri des prédateurs et l’année dernière, la femelle a pondu et couvé ses oeufs, 1 moi après, les 2 oies sont arrivées sur la berge avec 9 petits oisons, aucun n’est mort, ils se sont très bien débrouillés tout seuls, mangent de l’herbe, avec un complément de céréales et tous les soirs repartent dormir sur leur îlot. Au bout de 5 mois, les petits avaient la taille des parents. Ils sont très solidaires les uns des autres, ne se séparent jamais. Je vous mettrais bien une photo mais apparemment ce n’est pas possible. Bonne chance.

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Anna 😊

      C’est formidable d’entendre parler de votre couple d’oies et de leur réussite dans l’élevage de leur progéniture ! Il est rassurant de savoir que les oisons ont été en mesure de se débrouiller seuls et de grandir à la taille de leurs parents en seulement cinq mois. Il est également touchant de constater la solidarité de la famille d’oies et leur comportement ensemble.

      Il est regrettable que vous ne puissiez pas partager de photo avec nous, mais nous sommes reconnaissants de vous avoir entendu partager votre histoire. Continuez à prendre soin de vos oies et à apprécier la beauté de la nature !

      Bonne journée !

  6. Bonjour,
    Mon oie vient de faire 1 oeuf est-ce que je peux enlever les oeufs et les remettre sous elle lorsqu’elle commencera à couver.
    L’oie et le jard vivent avec des poules et des canards vont -ils empêcher les poules à aller dans le poulailler si l’oie installe son nid dans celui-ci ?
    Bonne Journée.

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Sophie 😄

      Il est possible de retirer l’œuf de l’oie et de le lui remettre lorsque celle-ci commencera à couver, mais il est important de le faire rapidement pour éviter que l’œuf ne refroidisse et ne perde sa capacité de développement.

      En ce qui concerne l’installation du nid de l’oie dans le poulailler, cela peut dépendre de la dynamique de votre groupe d’animaux. Les poules et les canards peuvent être curieux de l’installation du nid de l’oie, mais cela ne devrait pas les empêcher d’entrer dans le poulailler. Cependant, il est toujours possible que l’oie défende son nid contre les autres animaux. Il est donc important de surveiller attentivement la situation et de s’assurer que tous les animaux sont en sécurité.

      Bonne journée !

  7. Bonjour
    Mon oie de Guinée va prendre 1 an en avril
    Elle a commencé à pondre il y a 3 semaine
    Et depuis 10 jours plus d’œufs
    Ce matin je vais la voir dans sa cabane et la elle était en train de couver je regarde sous elle il y avait 4 œufs qu’elle avait dû cacher par contre je la trouve toute molle elle se laissait caresser je lui touche le bec elle ne bronche même pas
    Tout à l’heure elle était dans l’enclos avec le jar et elle marchait donc je me dis elle va bien
    Sachant que cette nuit je l’es ai entendu crier
    Je ne sais pas comment interpréter son comportement est-ce que c’est normal qu’elle soit flagada où elle ce qu’elle a été embêté par un prédateur cette nuit et elle est très fatigué

    Est-ce que ça vous parle ?
    Merci pour vos réponses
    Et du coup est-ce que je laisse les œufs ?

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Sonia 😄

      Il est possible que votre oie de Guinée soit fatiguée après avoir couvé les œufs pendant plusieurs jours. Il est également possible qu’elle ait été perturbée par un prédateur pendant la nuit, ce qui expliquerait pourquoi elle criait. Si elle est molle et ne réagit pas lorsque vous la touchez, cela peut être un signe de faiblesse.

      Il est préférable de laisser les œufs sous elle, car elle les a choisis pour les couver et peut être perturbée si vous les enlevez. Assurez-vous simplement qu’elle a suffisamment d’eau et de nourriture à portée de bec pour maintenir sa santé.

      Cependant, si vous êtes préoccupé par son état de santé, vous pouvez contacter un vétérinaire spécialisé dans les animaux de ferme pour avoir des conseils supplémentaires sur la manière de prendre soin de votre oie de Guinée.

      J’espère que cela vous aide. N’hésitez pas à me poser d’autres questions si vous en avez besoin.

    2. Bonjour, je suis débutant j’ai acheté un couple oie année 2023 .ils s’accouplent sa fait plus de 15 jours mais à présent ils n’ont pas encore commencé à pondre
      Vraiment sa m’inquiète,est ce que cette situation est normale

      1. Choisir son poulailler

        Bonjour Keita 🙂

        Si vos oies, achetées en 2023, ne pondent pas encore, cela pourrait être dû à leur jeunesse, à la saison, ou à d’autres facteurs. Les oies commencent généralement à pondre entre un et deux ans. La ponte est influencée par la saison (généralement au printemps), l’alimentation, l’environnement, et la santé. Assurez-vous qu’elles ont une alimentation équilibrée et un environnement calme. Si vous êtes inquiet, consultez un vétérinaire spécialisé en oiseaux.

        Cordialement,

  8. Bonjour pour quoi mon oie ne couvre que la nuit aplatir de 18h jusqu’à 7 h environ il a pas un risque pour les œuf dans la journée qu’elle ne couvre pas j’en n’ai 13 dans le nid mai on ne voit pas bien si les œuf sons féconde il a la poche en attendant votre réponse merci d’avance

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour 😄

      Il est possible que votre oie couve principalement la nuit pour se protéger des prédateurs ou pour éviter la chaleur du jour. Les œufs devraient être en sécurité tant qu’ils sont exposés à des températures stables. Pour vérifier la fécondité des œufs, vous pouvez utiliser la technique de l’œuf-miroir (mirage) après 7-10 jours d’incubation. Si vous êtes inquiet, vous pouvez envisager d’utiliser un incubateur.

      Cordialement,

  9. Bonjour,

    j’ai trois femelles et deux males et j’ai toutes mes femelles qui ont décidé de pondre dans le même nid, sauf que aucunes ne se décide à couver ducoup… que pouvez vous me conseiller?

    Merci beaucoup

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Sarah 😊

      Il est fréquent que plusieurs femelles pondent dans un même nid. Pour résoudre ce problème, je vous conseille d’abord de créer des conditions favorables à la couvaison en fournissant des nids individuels et confortables pour chaque femelle. Ensuite, assurez-vous que les femelles et les mâles disposent de suffisamment d’espace pour éviter les perturbations. Il peut être utile de surveiller leur comportement pour déterminer s’il y a des conflits ou des problèmes de hiérarchie. Finalement, assurez-vous que vos oiseaux bénéficient d’une alimentation équilibrée et d’un environnement calme pour favoriser la couvaison.

      Cordialement,

  10. Bonsoir,
    Peut on connaître le sexe des œufs d’oie. Il y a des œufs pointus et d’autres plus ronds. Ou bien aucun rapport.
    Merci pour votre réponse

    Rolande

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour Rolande 😄

      Il est difficile de déterminer le sexe d’un œuf d’oie simplement en observant sa forme. Les différences de forme que vous avez mentionnées peuvent être attribuées à divers facteurs, tels que la race de l’oie et les conditions dans lesquelles elle a été élevée. En général, pour connaître le sexe des oies, il faut observer les caractéristiques physiques de l’oiseau lui-même, telles que la taille, la forme de la tête et le timbre de sa voix. Cependant, il convient de noter que la détermination du sexe des oies peut être délicate, car certaines caractéristiques peuvent varier en fonction de l’âge et de la saison. J’espère que cela répond à votre question.

      Cordialement,

      1. Bonjour j’ai mire mon œuf doit est croient qu’il n’êtes pas fécondé donc je le casse pour voire à l’intérieur mai j’ai vu sur le jaune un point blanc sa vé dire pétré qu’il été fécondé ou pas merci de votre réponse en attendent
        Cordialement

        1. Choisir son poulailler

          Bonjour Philippe 🙂

          Le point blanc observé dans l’œuf est probablement le « germe ». Il est présent dans tous les œufs, qu’ils soient fécondés ou non. La présence du germe seul ne signifie pas que l’œuf est fécondé. Pour vérifier la fécondation, il faut utiliser la technique du « mirage » avec une source lumineuse.

          Cordialement,

    1. Choisir son poulailler

      Bonjour 🙂

      Oui, une oie peut couver des œufs non fécondés. Les oies, tout comme d’autres oiseaux, n’ont pas la capacité de distinguer si un œuf est fécondé ou non. Elles couveront donc les œufs indépendamment de leur état. Cependant, les œufs non fécondés ne donneront pas naissance à des oisons. Si vous voulez éviter que votre oie couve des œufs non fécondés, vous pouvez les enlever régulièrement du nid.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *