You are currently viewing

Comment s’occuper des poules ? Conseils

Est-il possible de s’occuper de poules sans être un expert en aviculture ? Oui, c’est vrai. Quoi qu’il en soit, si vous avez l’intention de les garder comme animaux de compagnie, il convient de noter que ces oiseaux sont loin d’être un animal de compagnie semblable à un chien ou à un chat. Quoi qu’il en soit, la réalité est que ce sont des animaux étonnants qui surprennent par leur personnalité et leur intelligence.

Si vous choisissez d’élever un groupe de poules sur votre propriété, vous devez savoir comment en prendre soin de manière approfondie. Ces volailles ont des besoins très spécifiques que tout le monde ne peut pas satisfaire.

Puis-je élever des poules à la maison ?

La poule est la sous-espèce domestique de l’espèce connue sous le nom de Gallus gallus. C’est un oiseau galliforme de la famille des Phasianidae, originaire d’Asie du Sud-Est.

Malgré cela, le fait d’être classé comme “domestique” ne signifie pas que cet oiseau convient à tous les ménages. En outre, si vous souhaitez garder une poule, vous devez être conscient des soins que vous devez lui apporter. Tout d’abord, vous devez vous demander : “Puis-je élever des poules à la maison ?

Cette question est très importante et la première à laquelle il faut répondre dans tous les cas. En effet, dans certains endroits, il est interdit de détenir ces oiseaux ou un permis spécial est nécessaire pour le faire. Il est très probable qu’au milieu du centre urbain de la ville où vous vivez, par exemple, vous ne soyez pas autorisé à élever des poulets.

maman-poule-avec-ses-poussins

D’autre part, même si l’élevage de poules est autorisé dans votre région de résidence (même sans permis), il y a toujours certaines règles à respecter si vous avez des voisins proches. Dans certains cas, si vous voulez inclure un coq dans l’enclos, vous devrez garder à l’esprit que ce sont des animaux très bruyants et qu’ils peuvent être une nuisance dès le matin.

En outre, il est important de savoir s’il existe un nombre maximal de poules autorisé dans chaque scénario. Enfin, si la maison n’appartient pas à la personne qui souhaite élever des poules, il faut toujours demander la permission au propriétaire du terrain.

Élevage de poules : l’espace de vie

Une fois qu’il est clair que l’élevage de poules à la maison est possible, il est important de jeter un coup d’œil à ce qui est nécessaire pour élever des poules. L’élevage de ces volailles nécessite un investissement financier ainsi que du temps pour s’en occuper.

Ces oiseaux ont également besoin d’espace. L’emplacement ne servira pas seulement à fournir un poulailler, mais aussi à leur offrir un vaste terrain pour profiter de l’extérieur. Enfin, certaines règles municipales exigent que les poules se trouvent à une certaine distance de la limite de la maison.

À quoi doit ressembler le poulailler

Le poulailler, ou l’espace ou le poulailler prévu pour l’élevage des poules, doit être conçu pour assurer la sécurité des poules. Cela signifie qu’il doit être à la fois fermé et hygiénique.

Une bonne structure est le seul moyen d’éloigner les prédateurs, mais aussi les petits rongeurs qui peuvent transmettre certaines maladies aux oiseaux. En outre, le poulailler doit être un endroit où les animaux sont maintenus au sec, protégés du froid et du soleil et exempts de stress.

L’espace protégé pour ces oiseaux doit être bien ventilé, mais en même temps éviter les courants d’air. Il doit également être suffisamment grand pour accueillir toutes les poules sans les surpeupler.

Il est d’usage de placer les mangeoires un peu en hauteur, ce qui empêchera les autres animaux (comme les rongeurs mentionnés ci-dessus) d’atteindre la nourriture. En plus des mangeoires, il est important de placer quelques planches de bois ou perchoirs sur le mur pour que les poules puissent grimper dessus, car elles aiment les hauteurs.

En plus de ce qui précède, il ne faut pas oublier les nichoirs, qui doivent être au nombre de 1 pour 4 poules. C’est là que ces oiseaux vont pondre leurs œufs, ils doivent donc disposer d’une litière, comme de la paille, et être d’une taille appropriée pour que la poule soit à l’aise.

Une autre caractéristique importante du poulailler est qu’il doit être facile à nettoyer, car l’hygiène doit être maintenue sur le long terme. Il est conseillé de répandre des copeaux, de la paille ou un autre substrat similaire sur le sol tous les quelques jours, car ce matériau absorbe l’humidité des excréments de l’animal.

Lire aussi :   Comment protéger vos poules des prédateurs ? 21 conseils

Alimentation des poules

Un aspect fondamental à connaître si l’on veut s’occuper correctement des poules est leur alimentation. Ces oiseaux sont omnivores, ne tombez pas dans l’idée fausse très répandue qu’ils ne mangent que du maïs, des vers et des herbes.

La base de leur alimentation sera un mélange de différentes céréales. Toutefois, ils sont complétés par des fruits, des légumes et des légumineuses et peuvent également manger de la viande, du poisson et des œufs. Quant aux œufs, il est important qu’ils soient proposés cuits à l’eau et sans coquille. Sinon, ils s’habitueront à grignoter et à manger tous les œufs qu’ils pondent eux-mêmes.

poules-sur-de-la-paille

La coquille d’œuf elle-même peut également leur être offerte et est en fait très bénéfique car elle apporte du calcium. Toutefois, pour la même raison que celle évoquée ci-dessus, il est conseillé de le donner aux poules sous forme très finement broyée afin qu’elles ne l’associent pas aux œufs eux-mêmes.

De l’eau propre et fraîche doit toujours être à portée de main. Enfin, il faut noter que les poules mangent de petits échantillons de gravier qu’elles ramassent sur le sol et qu’elles picorent. Ils ont une fonction importante, car ils les aident à digérer les aliments en se logeant dans le gésier (ils n’ont pas de dents). Toutefois, si vous voulez les aider à cet égard, vous pouvez ajouter un complément minéral à leur alimentation.

Santé des poules

Les poules sont souvent victimes de parasites. C’est pourquoi les vermifuges pour volailles achetés dans les animaleries ou les centres vétérinaires peuvent être utilisés en cas d’apparition de symptômes dans le poulailler (plumes tombantes, peignes ébouriffés, chute, etc.).

En outre (et compte tenu de la réglementation en vigueur dans votre pays), il est parfois nécessaire de faire vacciner les poules. Si les vaccinations sont obligatoires, un professionnel vétérinaire les administrera selon un calendrier strict.

D’autre part, s’occuper des poules signifie également être attentif aux signes qui peuvent indiquer qu’elles sont malades. Par exemple, bien qu’il soit normal que les poules perdent plus de plumes que d’habitude à certains moments en raison des changements climatiques, à d’autres moments, une perte de plumes importante ou inégale peut indiquer que quelque chose ne va pas dans leur santé.

En outre, d’autres symptômes peuvent indiquer une maladie chez l’animal :

– Un changement de la couleur de la barbe ou de la crête.
– Absence de ponte.
– Les oeufs sortent déformés.
– Arrête de manger.
– Problèmes de mobilité.

vétérinaire-examinant-une-petite-poule

Autres conseils pour l’élevage des poules

Lorsque l’on s’occupe de poules, il est important de savoir comment elles se comportent. C’est essentiel, car il est de la responsabilité de leurs gardiens de leur permettre de développer leurs comportements naturels d’êtres primitifs.

Ces comportements consistent à se cacher, à creuser, à grimper sur les hauteurs et à prendre des bains de soleil. Ils aiment aussi prendre des bains de terre et manger les insectes du sol. Ces oiseaux sont assez intelligents et comprennent facilement leurs horaires. En outre, ils s’habituent rapidement à répondre aux appels de leurs gardiens et aiment interagir avec eux.

Pour toutes ces raisons, si vous souhaitez acheter des poulets, vous devez également tenir compte du temps que vous pouvez leur consacrer. L’alimentation, le nettoyage, la collecte des œufs et l’interaction doivent prendre au moins 2 heures par jour.

Les poules doivent quitter le poulailler chaque matin et y revenir au coucher du soleil. Idéalement, cependant, ils devraient pouvoir entrer et sortir de la maison quand ils le souhaitent, sauf la nuit. Ces volailles peuvent même s’entendre avec d’autres animaux. Cependant, il ne faut pas être confiant à 100% à cet égard, car c’est la volaille qui s’en sortira toujours mal si ce n’est pas le cas.

L’élevage de poules présente de nombreux avantages, puisqu’elles se débarrassent des insectes et de certains parasites (comme les escargots et les limaces) et fournissent de l’engrais frais et des œufs pour votre maison. Pour qu’ils puissent remplir leurs fonctions et que vous puissiez profiter de leur compagnie, ils doivent être en bonne santé, ce qui dépend des soins prodigués par le tuteur. Ne les négligez pas et vous découvrirez des animaux au tempérament incroyable.

Laisser un commentaire